La grande mission - Les robes noires

« Retour | Archives Carrousel
Volume 6 Numéro 2
Peinture illustrant les supplices subis par ceux qu'on a depuis surnommés les « Saints martyrs canadiens ».
Peinture illustrant les supplices subis par ceux qu'on a depuis surnommés les « Saints martyrs canadiens ».

Les martyrs de la Nouvelle-France

Les missionnaires catholiques venus évangéliser les Autochtones étaient des hommes éduqués, braves et audacieux qui voyageaient souvent sans leurs compatriotes à leur risque et péril. Huit missionnaires sont cruellement mis à mort par les Iroquois et les Hurons alors qu'ils leur apportaient la paix et la parole de l'Évangile. Cinq d'entre eux, tous prêtres, meurent en endurant d'horribles souffrances dans l'actuel territoire du Canada : Jean de Brébeuf (16 mars 1649), Antoine Daniel (4 juillet 1648), Gabriel Lallemant (17 mars 1649), Charles Garnier (7 décembre 1649) et Noël Chabanel (8 décembre 1649) ; trois autres, un prêtre, Isaac Jogues (mort le 18 octobre 1646) et deux « donnés », René Goupil (29 septembre 1642) et Jean de La Lande (19 octobre 1646) donnent leur vie avec un courage héroïque en un lieu qui se trouve aujourd'hui sur le territoire des États-Unis d'Amérique. Ils furent canonisés par Pie XI en 1930. L'Église des Saints-Martyrs-Canadiens, rue Père-Marquette à Québec, perpétue aujourd'hui leur mémoire.
Cliquez pour plus de détailsJean de Brébeuf
Jean de Brébeuf est un des premiers pères jésuites à venir en Nouvelle-France. Il établit plusieurs missions en Huronie
Cliquez pour plus de détailsAntoine Daniel
Antoine Daniel fonde une école pour jeunes Amérindiens à Québec en 1636.
Cliquez pour plus de détailsGabriel Lalemant
Gabriel Lalemant est l'assistant du père Brébeuf à Saint-Ignace.
Cliquez pour plus de détailsCharles Garnier
Charles Garnier sera missionnaire pendant plusieurs années chez les Hurons.
Cliquez pour plus de détailsNoël Chabanel
Le père Chabanel monte chez les Hurons à la Mission de Sainte-Marie en 1644.
Cliquez pour plus de détailsIsaac Jogues
Le courageux Jogues va oeuvrer avec le père Brébeuf en Huronie, il sera plus d'une fois torturé.
Cliquez pour plus de détailsRené Goupil
Contraint d'abandonner ses études à cause d'une grave surdité, René Goupil décide de poursuivre une carrière de missionnaire et arrive à Québec en 1640.
Cliquez pour plus de détailsJean de Lalande
Lalande est l'assistant du père jésuite Isaac Jogues, à titre de « donné ». Il est témoin du martyre de ce dernier. Le lendemain, il est lui-même martyrisé.