Louis Riel et l'insurrection du Nord-Ouest - Fondateur du Manitoba

« Retour | Archives Carrousel
Volume 15 Numéro 2
Gabriel Dumont, chef militaire des Métis francophones pendant la rébellion du Nord-Ouest en 1885.
Source : Bibliothèque et Archives Canada / PA178147
Gabriel Dumont, chef militaire des Métis francophones pendant la rébellion du Nord-Ouest en 1885.
Source : Bibliothèque et Archives Canada / PA178147

La rébellion du Nord-Ouest - 1885

Anne-Sophie Ducellier

Après avoir fondé un gouvernement provisoire en 1869, le chef métis Louis Riel a été forcé de s'enfuir aux États-Unis. De retour en 1871, il bénéficie d'une amnistie en 1875, à la condition qu'il s'exile hors de la province pour une période de cinq ans. À partir de ce moment-là, sa santé mentale devient plus fragile et il passe du temps dans plusieurs institutions psychiatriques du Québec. En juin 1884, une délégation de Métis demande son secours afin de revendiquer des droits juridiques pour les Métis de la vallée de la Saskatchewan. Un mois plus tard, Riel et sa famille arrivent à Batoche, le principal foyer de peuplement métis en Saskatchewan. Il mène dans un premier temps une campagne pacifique, mais devant l'intransigeance du gouvernement conservateur de Macdonald, les Métis, soutenus par les tribus autochtones, se soulèvent au printemps 1885. Gabriel Dumont est alors le commandant militaire de Louis Riel et c'est surtout à ce titre qu'il est devenu célèbre. Se croyant investi d'une mission divine Riel s'empare le 19 mars de l'église paroissiale de Batoche, arme ses hommes et forme un gouvernement provisoire. À peine deux mois plus tard, après plusieurs batailles, les Métis capitulent, le gouvernement fédéral ayant réagi vivement avec l'envoi de troupes et de matériel par le chemin de fer. Cette défaite entraîne également la perte de plusieurs chefs autochtones qui s'étaient alliés aux Métis. Louis Riel est arrêté en mai 1885. Le 6 juillet 1885, Riel est officiellement accusé de trahison et son procès débute à Regina le 20 juillet.


Source : © 2006 Tous droits réservés, Fondation ConceptArt multimédia