« Retour | Archives | La une | Récits
Volume 12 Numéro 1
La conquête anglaise

L'Acte d'union, 1841

La province du Canada, 1840
Source : Fondation ConceptArt multimédia
La province du Canada, 1840
Source : Fondation ConceptArt multimédia

C'est suite aux rébellions des Patriotes que le gouvernement britannique demande à Lord Durham de lui faire des recommandations pour enfin régler les problèmes dans sa colonie canadienne. Dans son rapport, Durham recommande d'unir le Haut et le Bas-Canada « pour tirer les Canadiens (français) de leur infériorité » : il faut les assimiler une fois pour toutes. La province du Canada (ou le Canada-Uni) vient de l'union du Haut-Canada (l'Ontario) au Bas-Canada (le Québec). On appelle maintenant ces régions Canada-Ouest (Ontario) et Canada-Est (Québec). Avec cette union, on crée un « gouvernement responsable ». Mais plusieurs Canadiens français vont dénoncer l'Acte d'union : « le Haut et le Bas-Canada sont réunis en une seule Chambre d'assemblée, avec le même nombre de députés, même si les habitants du Bas-Canada sont plus nombreux; une seule langue officielle, l'anglais; et un petit cadeau pour les « inférieurs » : les dettes du Haut-Canada. Voilà... c'est le retour légalisé à une politique agressive d'assimilation, une deuxième Conquête. » (TESSIER, Marcel, Marcel Tessier raconte..., page 164)


Source : © Tous droits réservés, Francoscénie


« Retour