La Guerre des épingles - Pour l'enseignement du français en Ontario

« Retour | Archives Carrousel
Volume 20 Numéro 1
On fonde le journal de combat Le Droit dont la devise est « L'avenir est à ceux qui luttent ! »
On fonde le journal de combat Le Droit dont la devise est « L'avenir est à ceux qui luttent ! »

On interdit le français dans les écoles !

Un des plus grands défis des francophones qui sont minoritaires dans la Confédération a toujours été de contrôler l'éducation dans leur langue. À l'extérieur du Québec, les gouvernements provinciaux ont même passé des lois pour interdire l'usage du français dans les écoles. Les Acadiens ont vécu l'affaire Louis Mailloux en 1871 et les francophones du Manitoba ont vécu leur crise scolaire en 1890. En Ontario, à partir de 1885, on impose un examen d'anglais avant d'embaucher des instituteurs francophones. On interdit les manuels scolaires de langue française et on impose l'anglais comme langue de communication dans les écoles. Les orangistes (Irlandais protestants) vont même s'allier à leurs adversaires de toujours, les Irlandais catholiques, pour faire la guerre aux Canadiens-français.


Source : © Tous droits réservés, Francoscénie