Le Grand Dérangement - Drame du peuple acadien

« Retour | Archives
Durée : 1:42
Télécharger Durée : 1:42 Audio 

Carrousel
Volume 11 Numéro 5
Joseph Broussard, dit Beausoleil
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Joseph Broussard, dit Beausoleil
Source : © Maison de cire de l'Acadie

Beausoleil Broussard, le premier pirate acadien

« Mon nom Joseph Broussard, mais on m'appelle Beausoleil. Je suis né à Port-Royal en 1702. Ah, j'ai pas eu une vie facile. En 1725, j'ai marié Agnès Thibodot et pis là avec mon frère Alexandre, je suis passé en Acadie française à Chipoudie et Petitcodiac. En 1747, quand les Français pis les Canadiens ont essayé de reprendre l'Acadie, j'étais là, mais ils ont perdu, pis les autorités anglaises du Massachusetts m'avont déclaré hors-la-loi, moi pis mes onze compagnons acadiens, parce qu'on ravitaillait les troupes françaises. Quand Monckton a capturé le fort Beauséjour en 1755, j'étais là aussi, pis parce que je parlais micmac, j'ai même négocié la paix entre Monckton et les indiens. On m'avait promis l'amnistie pour ça, mais j'aurais ben du savoir que je pouvais pas me fier à la parole de Monckton. Ça fait que là, j'ai été déporté en Caroline du Sud, je me suis évadé, j'ai remonté le Mississippi et pis je me suis rendu à Québec. Le gouverneur Vaudreuil m'a donné un petit bateau avec lequel j'ai fait la chasse aux Anglais dans la Baie française avec le commandant Boishébert. Ah, on s'est battu tout le long de la côte, j'ai même perdu un fils, le petit Jean, mais les Anglais était ben trop fort. Je me suis caché dans la Miramichi, c'est là qui m'ont attrapé en 1762, en plein hiver. On m'a mis en prison au fort Edward. Quand la paix est arrivée entre la France et l'Angleterre l'année d'après, je voulais pas vivre sur une terre appartenant au roi George, ça fait que je suis parti vers la Louisiane avec ma famille pour recommencer ma vie. » Joseph Broussard dit Beausoleil est décédé en Louisiane en 1765.


Source : © Maison de cire de l'Acadie