Le Grand Dérangement - Drame du peuple acadien

« Retour | Archives
Durée : 1:11
Télécharger Durée : 1:11Télécharger 

Carrousel
Volume 11 Numéro 1
Nous voyons ici le lieutenant-gouverneur Charles Lawrence et un soldat britannique, ils discutent avec des députés acadiens qui refusent de prêter un serment inconditionnel à la Couronne britannique.
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Nous voyons ici le lieutenant-gouverneur Charles Lawrence et un soldat britannique, ils discutent avec des députés acadiens qui refusent de prêter un serment inconditionnel à la Couronne britannique.
Source : © Maison de cire de l'Acadie

Refus de prêter le serment de fidélité

Narration : Maurice Basque

En juillet 1755, une centaine de députés acadiens sont convoqués à Halifax par le lieutenant-gouverneur Charles Lawrence. Appuyé par son conseil, Lawrence est bien décidé de débarrasser la Nouvelle-Écosse de la présence acadienne. Sentant un nouveau conflit éclaté entre la France et l'Angleterre, il exige des députés acadiens un serment de fidélité inconditionnel à la Couronne anglaise. Préférant encore parler de neutralité, les députés acadiens refusent. Lawrence ordonne alors que les députés soient emprisonnés, la solution au problème acadien éclate au grand jour, le grand Dérangement va commencer. Nous voyons ici le lieutenant-gouverneur Charles Lawrence et deux soldats britanniques, ils discutent avec trois députés acadiens qui refusent toujours obstinément de prêter un serment inconditionnel à la Couronne britannique. « Vous n'êtes pas dignes de notre confiance, vous vous déclarez neutres alors que nous savons fort bien que vous fournissez des vivres à l'armée française, vous n'êtes pas des sujets britanniques, vous êtes des rebelles, des traîtres. »
Cliquez pour plus de détailsL'Acadie sous le contrôle britannique
Port-Royal tombe sous la domination anglaise pour de bon. Ainsi, la Nouvelle-Écosse passe aux Anglais. Cette prise, confirmée en 1713 par le traité d'Utrecht, marque la fin du Régime français en Nouvelle-Écosse.
Cliquez pour plus de détailsLa tension monte en Acadie
En 1740, la guerre de la Succession d'Autriche met fin à la paix européenne instaurée par le traité d'Utrecht.


Source : © Maison de cire de l'Acadie