« Retour | Archives Carrousel
Volume 10 Numéro 1
James Wolfe
Source : Bibliothèque et Archives Canada
James Wolfe
Source : Bibliothèque et Archives Canada

James Wolfe

James Wolfe a 32 ans en 1759. Il est originaire du Kent en Angleterre. Horace Walpole, un écrivain du 18e siècle, le décrit comme un homme insignifiant, tout à fait dépourvu d'humour et extrêmement affecté, arrogant et imbu de son importance. Une chose est sûre, Wolfe fait preuve de beaucoup de cruauté à l'égard des habitants francophones. En 1757, ayant reçu l'ordre de détruire les villages acadiens situés le long du golfe du Saint-Laurent il ordonna « que tout fût brûlé. » Il écrivit lui-même à Amherst qu'il avait « fait beaucoup de mal et répandu la terreur des armes de sa Majesté dans toute l'étendue du golfe, mais sans rien rajouter à sa réputation. » En 1758, c'est au tour de la péninsule de la Gaspésie d'être ravagée. Pour Québec, Wolfe a un but précis: conquérir la ville par tous les moyens ou la laisser en ruine. Il écrit encore à Amherst : « Si nous nous apercevons que Québec ne semble pas devoir tomber entre nos mains (tout en persévérant jusqu'au dernier moment), je propose de mettre la ville à feu avec nos obus, de détruire les moissons, les maisons et le bétail tant en haut qu'en bas [de Québec] et d'expédier le plus de Canadiens possible en Europe et de ne laisser derrière moi que famine et désolation ; belle résolution et très chrétienne; mais nous devons montrer à ces scélérats à faire la guerre comme des gentilshommes. »


Source : © Tous droits réservés, Patrick Couture / Fondation ConceptArt multimédia