Sur la piste d'Étienne Brûlé - Aventures au Pays d'en haut (Ontario)

« Retour | Archives Carrousel
Volume 5 Numéro 11
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.

Plus qu'un seul peuple…

Vivre et mourir par la main des siens Champlain revient prendre possession de Québec en 1633 puisque la prise de Québec avait été faite alors que la paix avait déjà été signée entre la France et l'Angleterre. Peu de temps après son arrivée, il apprend une nouvelle bouleversante : Étienne a été assassiné par les Hurons du clan de l'Ours, ceux-là même avec qui il vivait depuis 22 ans ! Le « garçon » de Champlain a été condamné à mort et porté au poteau de torture. De jeunes guerriers hurons ont même mangé son coeur pour hériter de son courage. Quelle est la véritable raison de l'assassinat d'Étienne Brûlé ? Certains racontent que c'est une histoire de jalousie amoureuse... Ce qui est peu probable dans la culture huronne. D'autres croient que les Hurons l'auraient tué pour démontrer à Champlain qu'ils n'étaient pas complices dans l'histoire de la prise de Québec. Pourquoi alors avaient-ils peur de se rendre à Québec ce printemps-là comme c'était la coutume ? Certains avancent l'idée d'un complot monté par les Jésuites tandis que d'autres croient qu'il s'agit d'un coup de tête de jeunes guerriers qui voulaient prouver leur courage... D'autres théories proposent qu'il s'agirait d'une affaire qui a mal tourné avec le commerce de fourrures que les Hurons auraient commencé à faire avec les Anglais. Une chose est certaine, il s'est passé quelque chose de grave dans le clan de l'Ours pour qu'on mette à mort un homme qui avait grandi parmi eux et qui était considéré comme un frère. Étienne Brûlé a connu l'aventure, la controverse et surtout le mystère jusqu'à son dernier souffle ! Le déclin d'un peuple Peu après la mort d'Étienne, une épidémie de variole décime son village. En brûlant les maisons longues, les Hurons jurent voir l'esprit de sa soeur prendre forme dans la fumée pour venger la mort de son frère. Les Robes noires viennent ensuite en plus grand nombre pour porter le message de Dieu. Mais ces missionnaires apportent surtout et malgré eux des maladies qui ont anéanti plus de la moitié de la nation huronne qui comptait 30 000 âmes. En 1649, toute la Huronie est mise à feu et à sang par les Iroquois, et les survivants se sauvent vers Québec avec les Français. Par la suite, les Iroquois repoussent les Algonquins qui habitaient la rivière des Outaouais. Ils se réfugient vers Trois-Rivières. L'esprit d'un rêve vivant Au soir de sa vie, le grand Champlain confie à ses vieux amis algonquins : « Un jour, nos garçons marieront vos filles, et nous ne serons plus qu'un seul peuple ! » C'est nul autre qu'Étienne, le « garçon » de Champlain, ce premier « coureur des bois » tant controversé, qui a été le premier à donner vie à ce rêve... Étienne Brûlé est le premier Français à aller vivre parmi les Autochtones du Nouveau Monde... Étienne Brûlé est le premier Européen à avoir visité les Grands Lacs en tissant des liens d'amitié entre des dizaines de peuples de l'Ancien et du Nouveau Monde... Et surtout, Étienne Brûlé est le premier Français qui a créé un monde nouveau par l'esprit de ses nombreux enfants. Que l'écho le propage avec fierté, avec Étienne Brûlé est né un peuple nouveau... Un peuple d'enfants ni tout à fait autochtones, ni tout à fait français : un peuple « canadien » !
Cliquez pour plus de détailsQuiz : Plus qu'un seul peuple ?
Questions à choix multiple contribueront à la compréhension et à la réflexion.
Cliquez pour plus de détailsSavais-tu que...
Découverte d'anecdotes et des faits inusités.