Sur la piste d'Étienne Brûlé - Aventures au Pays d'en haut (Ontario)

« Retour | Archives Carrousel
Volume 5 Numéro 6
Champlain perdra son fameux « astrolabe » à Cobden.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Champlain perdra son fameux « astrolabe » à Cobden.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.

Sur la Grande Rivière des Algonquins

Cap vers la mer du Nord ! En 1613, Nicolas de Vignau a convaincu Champlain de faire une expédition pour remonter la Grande Rivière Kitchissippi (des Outaouais) jusqu'à la fameuse mer du Nord (la baie d'Hudson). L'hiver précédant, Nicolas s'y est rendu, guidé par les Algonquins du chef Tessouat. Il avait même vu l'épave d'un navire anglais. Champlain est heureux, il découvrira enfin cette autre route pour se rendre vers la Chine ! Le jeune Thomas Godefroy fait partie de l'expédition. Une rivière fascinante... En pagayant sur la Grande Rivière, tout comme étienne Brûlé l'a fait le premier en 1610, nos amis vivent plusieurs aventures. En tirant leurs canots avec des cordes pour remonter le Long-Sault (vers Chute-à-Blondeau), Champlain perd pied et risque de se noyer ! Leur guide algonquin nage à son secours. Vis-à-vis L'Orignal, ils rencontrent 15 canots de Quenongebins. Ces Algonquins essaient de les décourager en évoquant les terribles dangers de la Grande Rivière. Mais Champlain réussi à échanger un Français pour un deuxième guide algonquin. L'équipage observe l'embouchure de la rivière Petite Nation « au Nord d'icelle, et à 4. journées de l'entrée » vivent les Ouescharini (région de St-André-Avelin - les Onontchataronons du chef Iroquet vivent sur les rives de la rivière Nation Sud). Puis, dans la région d'Ottawa, on reconnaît une rivière au nord (la Gatineau) et une au sud « qui tombe d'une telle impétuosité (que) les sauvages passent en dessous par plaisir sans se mouiller ». Champlain nomme ces chutes « Rideau ». Tout près de là, l'équipage s'arrête et participe à une cérémonie algonquine : ils font une offrande aux chutes Asticou (Chaudières). Puis, ils remontent le rapide des Chats, plantent une croix sur une île que Champlain nomme « Sainte-Croix » et font un très long portage au pays du chef Nibachis, vers le lac du Rat-Musqué. Ils observent de petits champs de maïs et découvrent la technique du feu « pour rendre un terroir labourable ». C'est là que, trois ans plus tard, Champlain perdra son fameux « astrolabe » (à Cobden). Tessouat met fin au rêve de Champlain... L'expédition arrive au pays du chef Tessouat à l'Île-aux-Allumettes (près de Pembroke) chez qui Nicolas avait passé l'hiver 1611-12. Le « bon vieux capitaine » borgne les reçoit chaleureusement jusqu'à ce qu'il comprenne que Champlain voulait continuer ses explorations en amont de la Grande Rivière pour se rendre à la mer du Nord. Tessouat, qui ne veut pas perdre son contrôle sur le trafic de la Grande Rivière, essaie de décourager Champlain : il lui parle des risques de la rivière et surtout des Nippissings, de dangereux sorciers ! Quand Champlain lui explique que Nicolas s'y est déjà rendu, Tessouat se sent menacé... Il éclate de colère et accuse Nicolas : « Tu es un menteur ! Tu sais bien que tous les soirs tu couchais à mes côtés avec mes enfants... Si tu es allé à la mer du Nord, ce n'est que dans tes rêves. Comment as-tu pu faire de tels mensonges à ton chef et l'attirer ici en hasardant sa vie parmi tant de dangers ? » La bande de Tessouat se jette sur Nicolas pour le mettre à mort... Devant autant de pression, Nicolas dit à Champlain qu'il lui avait menti. Champlain, perturbé, doit réagir. Et si son jeune interprète disait la vérité ? Champlain n'a pas le choix, il doit arrêter son voyage et renoncer à son rêve de se rendre jusqu'à la mer du Nord. Champlain rentre en France déçu et frustré. En France, il apprend que le fils d'Henry Hudson avait effectivement fait naufrage à la mer du Nord, comme Nicolas lui avait raconté... Nicolas s'y était-il rendu lui-même ? Chose certaine, Tessouat l'avait piégé !
Cliquez pour plus de détailsQuiz : Remonte la Grande Rivière !
Quiz : Questions à choix multiple qui contribuent à la compréhension et à la réflexion.
Cliquez pour plus de détailsSavais-tu que...
Découverte d'anecdotes et des faits inusités.