Sur la piste d'Étienne Brûlé - Aventures au Pays d'en haut (Ontario)

« Retour | Archives Carrousel
Volume 5 Numéro 4
Sans avertissement, Champlain épaule son fusil « arquebuse » qui est chargé de quatre balles et tire sur les chefs.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Sans avertissement, Champlain épaule son fusil « arquebuse » qui est chargé de quatre balles et tire sur les chefs.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.

Coup de tonnerre en Iroquoisie !

Bien avant l'arrivée des Européens au Nouveau Monde, il y avait déjà des conflits et des guerres entre les nombreux peuples autochtones... Par exemple, les Wendats, qu'on surnomme les Hurons, sont en vérité des anciens Iroquois qui sont devenus leurs ennemis jurés. Le grand chef iroquois Déganawidah trouvait que les tribus iroquoises étaient en train de s'entretuer et de s'anéantir. Il a donc fondé la Constitution iroquoise qu'on appelle la Confédération des Cinq-Nations. La Confédération regroupe les Agniers (les vigoureux Mohawks), les Onneyouts, les Onontagués, les Goyoguoins et les Tsonnontouans. Les Cinq-Nations décident d'envoyer des ambassadeurs au pays des Hurons pour les inviter à se joindre à la nouvelle Confédération. Les Hurons refusent et recouvrent les ambassadeurs de sirop d'érable et de plumes. Ils relâchent leurs canots dans les rapides. C'est l'insulte suprême ! Les Iroquois seront maintenant en guerre contre les Hurons et leurs alliés algonquins pour plus de cent ans ! C'est dans ce contexte que Champlain et Étienne arrivent au pays... En 1609, le chef algonquin Iroquet et le chef huron Ochatequin insistent auprès de Champlain pour qu'il fasse la guerre aux Iroquois avec ses puissants fusils « arquebuses » qu'ils surnommaient des « bâtons de tonnerre ». Champlain n'aime pas cette idée, mais ses ambitions sont grandes... S'il refuse, il n'aurait plus le soutien de ses alliés et il ne veut pas de conflits avec eux. Il accepte de mener cette attaque. Étienne fait partie de l'expédition, et peut-être même le jeune Thomas Godefroy. Champlain arrive en Iroquoisie (au sud du lac Ontario) et baptise un lac de son nom. Les alliés forment leurs lignes de bataille et les Iroquois sortent de leur barricade. Trois chefs dirigent 200 puissants guerriers iroquois. Les deux groupes sont maintenant face à face. Puis, soudain, Champlain apparaît vêtu d'une armure de métal étincelant... Les Iroquois n'ont jamais vu un « homme de fer » et sont surpris. Les 200 Iroquois tendent leur arc vers cet homme qui brille au soleil... Sans avertissement, Champlain épaule son fusil « arquebuse » qui est chargé de quatre balles et tire sur les chefs. Coup de tonnerre ! Deux chefs tombent morts et le troisième est blessé. Les Iroquois s'enfuient terrifiés ! En tirant ce coup d'arquebuse, Champlain venait d'amplifier la guerre avec les Iroquois qui s'aggravera tout au long du 17e siècle...
Cliquez pour plus de détailsQuiz : Surprend les guerriers iroquois !
Quiz : Questions à choix multiple qui contribuent à la compréhension et à la réflexion.
Cliquez pour plus de détailsSavais-tu que...
Découverte d'anecdotes et des faits inusités.