Crédits

Écho d'un peuple - collection virtuelle a été rendue possible grâce à une contribution financière des Programmes de financement de Culture canadienne en ligne de Patrimoine canadien, de la participation de L'écho d'un peuple Inc. et du Fonds d'archives culturelles francophones de Fondation ConceptArt multimédia. Produit par En collaboration avec

Auteures

Angélique Bernard Angélique Bernard est originaire de Brossard, au Québec. Elle découvre le Yukon à l'hiver 1995 lors d'un stage en traduction. Après avoir obtenu son baccalauréat de l'Université Concordia, elle retourne s'installer à Whitehorse à l'automne 1995. Elle est l'agente de développement des EssentiElles, un groupe de femmes francophones au Yukon. Angélique a même franchi le col Chilkoot! Maryse Darsigny Maryse Darsigny détient un baccalauréat et une maîtrise en histoire de l'Université du Québec à Montréal. Chercheure et militante féministe, ses recherches portent sur l'engagement sociopolitique des femmes au Québec et au Canada. Sa thèse de maîtrise traitait du suffrage féminin au Québec. Elle a écrit des articles à ce sujet et est notamment coauteure d'un livre sur l'histoire des femmes à Montréal, de 1642 à 1992. Après une incursion dans le milieu politique comme adjointe parlementaire de députés de l'Opposition officielle à la Chambre des communes, elle revient dans le monde féministe en coordonnant un projet sur la violence faite aux femmes à Montréal. Monique Hébert Monique Hébert qui est décédée en juin 1999, détenait un baccalauréat en enseignement de l'histoire, de l'Université du Québec à Montréal, une maîtrise ès arts et un doctorat en histoire, de l'Université du Manitoba. En plus d'avoir enseigné dans plusieurs écoles secondaires manitobaines, elle a été présidente des Éducatrices et Éducateurs francophones du Manitoba, de 1990 à 1992. Elle a aussi été présidente du Réseau national d'action éducation femmes, de 1992 à 1996. Son travail de pédagogue s'est poursuivi à l'Université du Québec à Hull et à l'Université d'Ottawa après son retour au Québec en 1995. Lucie Brunet Lucie Brunet est l'auteure de la biographie Almanda Walker-Marchand (1868-1949) : une féministe franco-ontarienne de la première heure parue en 1992 aux Éditions L'Interligne. Ce premier ouvrage lui a valu le Prix Le Droit, en 1994. Elle a aussi publié S'organiser… pour brasser des affaires et plusieurs études sur les services en français en Ontario. Depuis les années 1970, elle milite dans divers groupes de femmes et organismes communautaires. Elle est partenaire dans la firme de consultation Brunet Sherwood à Vankleek Hill et habite Sainte-Anne-de-Prescott en Ontario. Pierre Fortier et Clermont Trudelle Clermont Trudelle est professeur de langue française et de civilisation canadienne-française, au Collège universitaire Glendon de l'Université York, à Toronto. Pierre Fortier est professeur émérite de cette même université. Tous deux sont membres de la Société d'histoire de Toronto. Ils ont contribué à la publication de documents dans la collection Toronto se raconte dont une monographie sur la paroisse du Sacré-Coeur et un guide historique du Toronto français. Leur recherche porte principalement sur la francophonie torontoise. Ils en ont publi é les résultats dans diverses revues canadiennes comme la Revue de l'Université de Moncton et Francophonies d'Amérique, aux Presses de l'Université d'Ottawa. Ils ont contribué au magazine culturel Liaison (Ottawa) et à la revue d'histoire Cap-Aux-Diamants (Québec). Ils ont également été collaborateurs à la revue L'Année francophone internationale, au journal L'Express de Toronto, à la radio et à la télévision de Radio-Canada, et à la télévision éducative de l'Ontario. Christine Thibaudier-Ness Originaire de France, Christine Thibaudier-Ness a émigré au Canada en 1981 et a fait de l'Acadie sa terre d'adoption. Enseignante en immersion à l'Île-du-Prince-Édouard depuis 1984, elle a également enseigné l'informatique et l'anglais au secondaire durant les cinq dernières années. Chargée de cours par intermittence, elle se passionne pour la littérature, l'écriture, les arts et la francophonie. Depuis le 1er septembre 1999, elle travaille au ministère de l'Éducation. Elle y occupe le poste de conseillère pédagogique en langues et en sciences humaines à l'intermédiaire et au secondaire. Elle détient un doctorat de l'Université de Montréal depuis 1997. Odette Langlais Odette Langlais détient un baccalauréat en histoire, de l'Université Laval, ainsi qu'un baccalauréat en éducation et une maîtrise en histoire de l'Université de Toronto. Après ses études, elle a enseigné l'histoire au niveau secondaire en Ontario et au niveau collégial au Québec. Elle a ensuite oeuvré dans le domaine du développement international avec l'organisme Jeunesse Canada Monde et l'Association canadienne pour les Nations Unies (ACNU). À l'occasion du cinquantenaire des Nations Unies, elle a coordonné avec l'ACNU la production de matériel pédagogique. Elle a aussi participé au Programme des stages parlementaires à la Chambre des Communes du Canada et a occupé le poste d'analyste à la Fondation canadienne pour les Amériques (FOCAL). Elle travaille maintenant comme consultante en éducation et en développement international dans la région de la capitale nationale. Équipe
  • Chargé de projet et producteur exécutif : ConceptArt / Sylvio Boudreau
  • Producteur nouveaux médias : Gérard Godin et Sylvio Boudreau
  • Création Flash : Gérard Godin
  • Concepteur interactif : Sylvio Boudreau