Chronologie

L'insurrection du Nord-Ouest : Gabriel Dumont faisant une reconnaissance avant la Bataille de Batoche, Gravure
Le Monde illustré, vol. 2 no 56. p. 25 (30 mai 1885)
Source : Bibliothèque nationale du Québec
L'insurrection du Nord-Ouest : Gabriel Dumont faisant une reconnaissance avant la Bataille de Batoche, Gravure
Le Monde illustré, vol. 2 no 56. p. 25 (30 mai 1885)
Source : Bibliothèque nationale du Québec
1869 - 1992 Chronologie de l'affaire Riel 1869 et 1884-85 Ottawa entreprend d'étendre ses frontières vers l'ouest. 1869 Après que leur région est été achetée par le Canada de la Baie d'Hudson, les Métis de la Rivière-Rouge, sous le leadership de Louis Riel, se révoltent. 1870 Louis Riel et son gouvernement provisoire négocient l'entrée du Manitoba dans la confédération canadienne. La loi de 1870 sur le Manitoba stipule que la province est bilingue aux niveaux législatifs et juridiques. 1876 Pour mettre librement la main sur les terres de l'ouest, Ottawa adopte la Loi des Indiens, qui confine les Amérindiens dans des réserves dont ils deviennent les prisonniers, ne pouvant en sortir sans permission. 11 juillet 1884 Louis Riel arrive en Saskatchewan afin d'organiser la rébellion des Métis. 1885 La rébellion métis du Nord-Ouest est menée par Louis Riel et Gabriel Dumont. Après quelques victoires, les rebelles sont écrasés par les troupes du goouvernement qui arrivent par le chemin de fer. 11 mai 1885 Début de la Bataille de Batoche, en Saskatchewan, à l'issue de laquelle la milice canadienne écrasera la nation métis, dirigée par Louis Riel, lors de la seconde révolte du nord-ouest. 1 août 1885 Le chef métis Louis Riel est trouvé coupable de trahison. 16 novembre 1885 Régina. Pendaison de Louis Riel, chef Métis dans l'Ouest canadien. 1885 Un grand rassemblement sur le Champ de Mars, à Montréal, dénonce l'exécution de Louis Riel. 29 janvier 1887 Honoré Mercier, père (libéral), récupère l'indignation provoquée par la mort de Riel et prend le pouvoir au Québec avec son Parti National, c'est-à-dire nationaliste francophone. Ce sera le premier parti à réclamer plus d'autonomie pour les provinces. 19 mai 1906 À Bellevue en Saskatchewan, décès de Gabriel Dumont, chef métis. Lors de la révolte des Métis, en 1885, Dumont est chef militaire des rebelles et Louis Riel chef politique durant les deux mois que dure l'insurrection. 1992 À Ottawa, la Chambre des communes reconnaît Louis Riel comme fondateur de la Province du Manitoba.