Laissez passer les raftsmen! - Joe Montferrand

« Retour | Archives Carrousel
Volume 14 Numéro 1
Les draveurs transportent des milliers de billots de bois en les faisant flotter sur la rivière.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Les draveurs transportent des milliers de billots de bois en les faisant flotter sur la rivière.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.

La drave dans l'Outaouais

Vers 1830, l'Outaouais est le plus grand chantier de bois au monde et Hawkesbury Mills la plus grande scierie ! Un grand nombre de Canadiens français deviennent des bûcherons. Pendant l'hiver, ils montent aux chantiers et abattent d'immenses arbres. Ces arbres serviront à faire des bateaux, des maisons et des meubles en Angleterre. À partir du printemps, ces hommes deviennent des draveurs : ils transportent des milliers de billots de bois en les faisant flotter sur la rivière. On surnomme ces billots de bois des « pitounes ». Les draveurs sont souvent appelés des « raftsmen » par leurs patrons anglais parce qu'ils construisaient d'immenses radeaux avec tout ce bois pour le transporter sur la rivière. Plusieurs draveurs se faisaient même des cabanes et habitaient sur leurs radeaux ! On transportait les « pitounes » jusqu'au moulin à scie. Au moulin, on transformait ces billots en « bois carré » avec de grosses haches trempées. Durant l'époque de la drave dans l'Outaouais, après les chansons grivoises sur la rivière, c'était la veillée « canayenne » avec des soupers de « bines à la mélasse », des p'tits coups de « caribou », des histoires farfelues et des gigues au son d'un violon endiablé ! C'était l'époque des rois de la forêt, des maîtres de la rivière et d'un jeune héros de l'époque qui est devenu une véritable légende : le géant Jos Montferrand !