Ressources - Glossaire

Echon C'est le surnom que les Hurons-Wendats ont donné au jésuite Jean de Brébeuf qui a vécu parmi eux pendant près de vingt ans. Ce nom, qui signifie « grand chêne », lui a été donné en l'honneur de sa grandeur, de sa force physique et de son habileté à manier le canot d'écorce. Certains missionnaires, surnommés « robes noires », étaient mal vus des Autochtones parce qu'ils « volaient leur esprit » en les baptisant. Bien que Jean de Brébeuf ait eu sa part de conflits, il a plutôt été apprécié et perçu comme un chef important des Français. Okis Okis, c'est le nom avec lequel les Autochtones désignent leurs différents dieux et esprits. Chez les Hurons-Wendats, on retrouve ceux du soleil, du fleuve et surtout de la lune. Au-delà des chefs humains, ce sont eux qui guident les gestes des Autochtones. Ils leur parlent souvent par la voix des songes. Sagamo C'est le nom autochtone pour dire « chef ». Les Autochtones surnommaient également sagamo les différents chefs français ou anglais. Ainsi, quand on parlait de Samuel de Champlain, on le nommait souvent le grand « sagamo » des « Agnouha » (des « gens de fer »). Les Français étaient surnommés ainsi puisqu'ils ont apporté ici ce métal alors inconnu au pays.