« Retour | Archives

Carrousel
Sommaire
Volume 7
Dollard des Ormeaux veut « aller à la rencontre des Nez-Percés » (les Outaouais).
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Dollard des Ormeaux veut « aller à la rencontre des Nez-Percés » (les Outaouais).
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Le combat du Long-Sault - Dollard des Ormeaux

État de siège à Ville-Marie

Patrick Couture

En 1660, la colonie de Ville-Marie à Montréal est en péril... La Nouvelle-France est au bord de la catastrophe. La population de la colonie ne dépasse toujours pas 1 500 habitants, dont 400 seulement à Montréal. Les Iroquois multiplient leurs raids sanglants sur la colonie et les habitants de Ville-Marie vivent dans un état de siège presque constant. Les guerres iroquoises rendent la traite des fourrures quasi impossible. Sans la traite des fourrures, la colonie sera ruinée : les colons vivent à crédit et les marchands parlent de quitter le pays. Une rumeur court, selon laquelle les Iroquois s'apprêtent à donner le coup de grâce à la colonie française. Dollard des Ormeaux veut « aller à la rencontre des Nez-Percés » (les Outaouais) et ouvrir la route au convoi de fourrures de Radisson. Il monte une expédition afin de surprendre les Iroquois au Long-Sault (à Chute-à-Blondeau). « Compagnons, jusqu'au bout ! ».

Source : © Tous droits réservés, Fondation ConceptArt multimédia
Cliquez pour plus de détailsDollard des Ormeaux : L'homme derrière le mythe
D'abord oublié, puis redécouvert par l'histoire il y a environ 150 ans, Dollard est devenu un symbole de patriotisme et de courage.
Cliquez pour plus de détailsDollard a un plan
Dollard n'est pas du genre à s'asseoir et à attendre. Il a un plan qui pourrait, croit-il, donner un répit à Montréal.
Cliquez pour plus de détailsLa bataille du Long-Sault
La première vague d'attaques est maîtrisée par les Français et leurs alliés, mais ce n'est que partie remise, les guerriers reviennent à la charge.
Cliquez pour plus de détailsMontréal est sauvé !
Le sacrifice des vaillants Français et de leurs courageux alliés ne fut donc pas vain. Montréal est sauvé !