« Retour | Archives

Carrousel
Sommaire
Volume 8
La Nouvelle-France donnera ainsi naissance à un nouveau peuple de « Canadiens », animé par la joie de vivre et les grands espace.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
La Nouvelle-France donnera ainsi naissance à un nouveau peuple de « Canadiens », animé par la joie de vivre et les grands espace.
Source : © L'écho d'un peuple Inc.
Ode à la Nouvelle-France - Les bâtisseurs

La Nouvelle-France a inspiré toutes sortes de passions...

La Nouvelle-France a inspiré toutes sortes de passions... Du début du 17e siècle jusqu'à la Conquête de 1760, ce Nouveau Monde a attiré de France des marchands qui rêvaient de « trouver fortune », des explorateurs qui voulaient « trouver la gloire » et de jeunes orphelins qui voulaient surtout vivre la « grande aventure » et trouver une nouvelle vie. La Nouvelle-France donnera ainsi naissance à un nouveau peuple de « Canadiens », animé par la joie de vivre et les grands espaces. Plusieurs de ces Canadiens deviendront militaires et coureurs des bois. En 1686, Pierre Lemoyne d'Iberville fait halte à la seigneurie de la Pointe-à-l'Orignal alors qu'il est en route pour reconquérir la Mer du Nord (Baie d'Hudson). L'ambitieux de La Salle explore les Grands Lacs et le Mississippi dans l'espoir de découvrir la route vers la Chine. L'arrivé de Talon qui pour mission d'encourager le peuplement de la colonie. Pour se peupler, la colonie de la Nouvelle-France a aussi accueilli de courageuses filles du roy. Entre 1663 et 1673, près de 900 d'entre elles viendront ici pour fonder les premières familles. Parmi elles, Madeleine de Roybon d'Alonne qui cherche un monde meilleur en s'adonnant au commerce des fourrures au Fort Frontenac (Kingston). Il y a aussi eu des personnes d'origines variées qui ont fondé la Nouvelle-France aux côtés des Français. On peut penser entre autres au Noir dénommé Mathieu Da Costa que Champlain avait embauché dès 1605 comme interprète pour fonder la toute première colonie, l'Acadie. On se rappelle aussi du jeune Noir nommé Olivier Lejeune qui avait été adopté par la première famille « canadienne » : celle fondée par Guillemette Hébert et Guillaume Couillard.
Cliquez pour plus de détailsPierre Le Moyne d'Iberville (20 juillet 1661-9 juillet 1706)
Capitaine, explorateur et corsaire, son parcours est semé d'aventures dont les récits tanguent parfois entre la réalité et la légende.
Cliquez pour plus de détailsJean Talon : Intendant de la Nouvelle-France
Nommé intendant dpour la Nouvelle-France en 1665, Jean Talon consacra de nombreuses années à la développer.
Cliquez pour plus de détailsLes filles du Roy
Près de 900 filles du roy viendront pour fonder les premières familles en Nouvelle-France.
Une immigration aux mille visages
La prospérité du Canada repose, depuis bien longtemps, sur l'immigration. Des premiers peuplements humains jusqu'à l'arrivée des plus récents immigrants, notre identité collective est fortement imprégnée de la diversité qui fait la force de ce pays.