La fondation de l'Acadie

« Retour | Archives
Conflit Aulnay et Latour Durée : 1:42 Source : La maison de cire de l'Acadie
Télécharger Conflit Aulnay et Latour
Durée : 1:42
Source : La maison de cire de l'Acadie Audio 

Carrousel
Volume 3 Numéro 5
Madame Latour défendant le fort Latour à l'embouchure de la rivière St-Jean qui était assiégé, en 1645, par les hommes du Sieur d'Aulnay.
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Madame Latour défendant le fort Latour à l'embouchure de la rivière St-Jean qui était assiégé, en 1645, par les hommes du Sieur d'Aulnay.
Source : © Maison de cire de l'Acadie

Conflit Aulnay et Latour

Narration : Maurice Basque

Dans les années 1630 et 1640, la jeune colonie acadienne qui comptait à peine quelques centaines d'habitants blancs était aux prises avec une guerre civile. Deux seigneurs français se disputaient le contrôle de la colonie. D'un côté, l'on retrouve Charles de Menou d'Aulnay, seigneur de Port-Royal, de l'autre, Charles de St-Étienne de Latour, seigneur entrepreneur dans le commerce des fourrures. Son épouse, Françoise Marie Jacquelin, allait énergiquement seconder son mari dans sa lutte contre le Sieur d'Aulnay. Elle se rendit en France et même à Boston pour négocier avec les autorités du Massachusetts. Le gouverneur Winthrop du Massachusetts fut très impressionné par Madame Latour qui fréquentait les réunions de prière des femmes protestantes de sa colonie. Elle est représentée ici en train de défendre le fort Latour à l'embouchure de la rivière St-Jean qui était assiégé, en 1645, par les hommes du Sieur d'Aulnay. Son courage inspirait ses hommes : « Allez, Allez, tenez bon, Latour doit arriver de Boston dans quelques jours avec des renforts. » Malheureusement, pour Françoise Marie Jacquelin, après quelques jours de siège, elle dut baisser pavillon. Elle devint prisonnière du Sieur d'Aulnay et est décédée quelques semaines plus tard, on dit qu'elle serait morte de rage. L'histoire de ce conflit entre les familles d'Aulnay et Latour s'est réglée en 1653 lorsque Charles de St-Étienne de Latour épousa la veuve de Charles de Menou d'Aulnay, Jeanne Motin. Plusieurs familles acadiennes d'aujourd'hui sont descendantes de ce couple Latour-Motin.


Source : La maison de cire de l'Acadie