La fondation de l'Acadie

« Retour | Archives
Les aboiteaux Durée : 1:19 Source : La maison de cire de l'Acadie
Télécharger Les aboiteaux
Durée : 1:19
Source : La maison de cire de l'Acadie Audio 

Carrousel
Volume 3 Numéro 11
Les aboiteaux permettait de faire sortir l'eau des marais à marée basse et empêcher la venue des eaux de mer à marée haute.
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Les aboiteaux permettait de faire sortir l'eau des marais à marée basse et empêcher la venue des eaux de mer à marée haute.
Source : © Maison de cire de l'Acadie

Les aboiteaux

Narration : Maurice Basque

En s'établissant sur les rives des rivières se jetant dans la baie de Fundy, les Acadiens et les Acadiennes vont perfectionner un système d'endiguement des marais par le biais des aboiteaux. Cette technique permettait de faire sortir l'eau des marais à marée basse et empêcher la venue des eaux de mer à marée haute par une petite porte appelée clapet. Nous voyons ici un groupe d'Acadiens et d'Acadiennes de la région de Grand-Pré dans le bassin des Mines travaillant à la construction d'un aboiteau au début des années 1720. Nous retrouvons Pierre Allain, son épouse Marguerite Leblanc ainsi que leur fille Marie. Le frère de Marguerite est également présent, il s'agit de Charles Leblanc accompagné de son épouse Marie Gaudrot. Présents également sont Joseph Melanson, ainsi que les frères Jacques et Pierre Richard. Nous voyons bien que la construction et l'entretien des aboiteaux exigeaient une grande collaboration des membres des familles acadiennes. On voit ici des frères, des époux, des épouses et des enfants travailler ensemble afin d'assurer une bonne récolte pour leur communauté. Ce travail communautaire était donc l'un des piliers de l'ancienne économie agricole de l'Acadie. L'utilisation de la technique des aboiteaux fit qu'on appela les Acadiens, des défricheurs d'eau.


Source : La maison de cire de l'Acadie