La fondation de l'Acadie

« Retour | Archives
L'Acadie commerçante Durée : 1:26 Source : La maison de cire de l'Acadie
Télécharger L'Acadie commerçante
Durée : 1:26
Source : La maison de cire de l'Acadie Audio 

Carrousel
Volume 3 Numéro 13
Discussion d'une commerçante acadienne de Louisbourg, Anne Leborgne de Belisle, avec deux de ses voisins, soit Jean-Baptiste Grion, un pilote de navire et Nicholas Pugnant dit Destouches, un boulanger cabaretier.
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Discussion d'une commerçante acadienne de Louisbourg, Anne Leborgne de Belisle, avec deux de ses voisins, soit Jean-Baptiste Grion, un pilote de navire et Nicholas Pugnant dit Destouches, un boulanger cabaretier.
Source : © Maison de cire de l'Acadie

L'Acadie commerçante

Narration : Maurice Basque

Après la signature du traité d'Utrecht en 1713, certaines familles acadiennes décidèrent d'émigrer dans l'Isle St-Jean et dans l'Isle Royale, ces îles étant demeurées possession française. L'Isle St-Jean, où l'on retrouve des terres fertiles, attira plusieurs Acadiens mais l'Isle Royale avec son climat plus rigoureux et ses terres peu hospitalières n'était pas très bien vue. Les familles acadiennes qui vont s'y installer vont surtout pratiquer la pêche, la construction navale ou encore se lancer dans le commerce. La scène ici représente une commerçante acadienne de Louisbourg, Anne Leborgne de Belisle, veuve du marchand portugais Jean Rodrique. Nous sommes en 1734, Anne Leborgne de Belisle fait partie d'une famille bien active dans les échanges commerciaux et elle n'a pas la réputation d'être timide, bien au contraire, elle se querelle souvent avec ses voisins. On la voit ici justement en pleine discussion avec deux de ses voisins, soit Jean-Baptiste Grion, un pilote de navire et Nicholas Pugnant dit Destouches, un boulanger cabaretier : « Hé, Destouches, c'est la dernière fois que je te dis qu'il faut que t'enlèves ta bouchure de ma terre, sinon le gouverneur va en entendre parler. » « Hein, la Belisle, arrête donc tes menaces. » En plus d'être commerçante, Anne Leborgne de Belisle était propriétaire d'une entreprise de pêche dans l'Isle Royale où elle employait plusieurs pêcheurs.


Source : La maison de cire de l'Acadie