La fondation de l'Acadie

« Retour | Archives
Représentants des Acadiens Durée : 1:10 Source : La maison de cire de l'Acadie
Télécharger Représentants des Acadiens
Durée : 1:10
Source : La maison de cire de l'Acadie Audio 

Carrousel
Volume 3 Numéro 15
Les rentes pouvaient être payées en blé, en poule, perdrix ou encore avec des chapons.
Source : © Maison de cire de l'Acadie
Les rentes pouvaient être payées en blé, en poule, perdrix ou encore avec des chapons.
Source : © Maison de cire de l'Acadie

Représentants des Acadiens

Narration : Maurice Basque

Afin de recevoir les directives de l'administration britannique de la Nouvelle-Écosse, les communautés acadiennes vont élire des députés ou délégués choisis parmi les principaux habitants de chaque village. Ces députés vont d'abord servir d'intermédiaire entre la population acadienne et le pouvoir colonial anglais. Mais au fur et à mesure que l'occupation anglaise avance, ces députés vont rapidement devenir des porte-parole des intérêts politiques des communautés acadiennes. Certains députés avaient des responsabilités additionnelles, telles que percepteur des rentes, c.-à-d. des impôts que la population acadienne devait payer à la Couronne anglaise. La scène ici représente Prudent Robichaud, député de Port-Royal et percepteur des rentes pour la grande région de Port-Royal, il discute d'impôt avec Marie Boudrot : « Marie Boudrot, tu ferais ben mieux de dire à tes voisins, les Savoie pis les Doiron qu'ils essaient pas, comme l'année passée, de pas payer la rente, faut pas faire de trouble avec les Anglais. » Ces rentes pouvaient être payées en blé, en poule, perdrix ou encore avec des chapons.


Source : La maison de cire de l'Acadie